Vaincre les vertiges » Vertiges » Les différents types de vertiges

Les différents types de vertiges

les vertigesLes vertiges, bien que se manifestant généralement de façon très proche (étourdissement, perte de l’équilibre, etc), peuvent être classifiés en plusieurs familles. Les vertiges répétés doivent être pris au sérieux et nécessitent l’avis d’un Oto-rhino-laryngologiste.

On compte généralement 3 grands types de vertiges :

Et 2 catégories :

  • les vrais vertiges
  • les faux vertiges.

Comprendre l’anatomie

Afin de comprendre d’où viennent les vertiges, voici un petit rappel des organes impliqués dans l’apparition de ces troubles.

  • Qu’est ce que l’équilibre?

Trois organes sensoriels rentrent en compte dans le système de l’équilibre :

  • l’oreille interne dans sa partie vestibulaire,
  • les yeux,
  • les terminaisons nerveuses périphériques (colonne, nuque, bassins, pieds) qui indiquent la position du corps dans l’espace.

Ces 3 organes travaillent ensemble. Si l’un d’eux est perturbé et perturbe les autres, cela peut conduire à des vertiges.

  • Qu’est ce que le vestibule?

Le vestibule est constitué de :

  • L’oreille externe avec le pavillon et le conduit auditif,
  • L’oreille interne en partie antérieure avec l’organe de Corti qui recueille les messages auditifs, en partie postérieure avec le vestibule formé par 3 canaux semi-circulaires composés de 3 éléments tels que les otolithes, le liquide lymphatique et les cellules sensorielles.

Si l’un de ces 3 éléments est atteint, le diagnostique penche en faveur d’un vertige vestibulaire donc d’un vrai vertige. Il faut alors déterminer dans quelle catégorie de vertige il se classe.

Schéma oreille interne et externe

Schéma oreille interne et externe pour expliquer les vertiges

Les vrais et faux vertiges

Les faux vertiges

  • Le déséquilibre par faiblesse musculaire : Sciatique, arthrose de la hanche, prothèse… provoquant des sensations de perte d’équilibre assimilées à des vertiges.
  • L’hypotension orthostatique : Lorsque l’on passe brutalement de la position couchée à la position debout. Le sang chute au niveau des jambes, réduisant temporairement l’afflux sanguin vers le cerveau. Ce manque entraine un déséquilibre proche du vertige.
  • Les Lipothymies : Les émotions ou la chaleur peuvent provoquer des vertiges et des courtes pertes de connaissances.
  • Les Migraines : Certaines peuvent être accompagnées de vertiges.
  • L’hypoglycémie : Déséquilibre et vertige ressentis chez les diabétiques, ou lors d’un état d’hypoglycémie bénin non caractérisée par un diabète.

Ces troubles sont des faux vertiges car ils correspondent à des symptômes dus à autre cause. C’est donc cette cause d’origine (diabète, migraine, sciatique, hypotension…) qui doit être traitée et non le vertige.

Les vrais vertiges

Les vrais vertiges sont des vertiges vestibulaires, on en distingue 3 types :

VPPB (Vertige Paroxystique Positionnel Bénin)

  • Symptômes : Vertiges rotatoires ou giratoires par intermittences ressentis lors de changement de position dans l’espace, souvent répétés dans une position précise et du même côté. Il ne dure que de 20 à 30 secondes.
  • Cause : Des microcristaux de carbonate de calcium se déplacent dans le vestibule et l’alourdissent ce qui provoque des vertiges. Aucune cause n’est connue à ce jour.
  • Traitements : La manœuvre de SEMONT est une série de mouvements rapides qui provoque les vertiges et qui disperse les microcristaux.

Lire notre dossier sur le Vertige paroxystique positionnel

La maladie de Ménière

  • Symptômes : Vertiges rotatoires sont souvent accompagnés de vomissements et d’une sensation de malaise. Les vertiges peuvent durer plusieurs heures et s’accompagnent de sifflement et bourdonnement dans l’oreille. Il s’apparente une perte progressive de l’audition suite à la répétition des vertiges.
  • Cause : Le vertige est provoqué par une hyperpression du liquide endolymphatique dans l’oreille interne. Cette hyperpression demeure inconnue.
  • Traitements : Les anti-vomitifs et les anti-vertigineux pour traiter les symptômes. Un traitement plus poussé sera mis en place afin de réduire la pression des liquides dans l’oreille interne ainsi qu’un traitement par antihistaminergiques, régime sans sel et diurétique.
    Si ce traitement échoue, il est possible d’intervenir chirurgicalement. Un antibiotique sera introduit à l’intérieur du tympan sous anesthésie locale.
Lire notre dossier sur la maladie de Ménière

La névrite vestibulaire

  • Symptômes : Vertige brutal pouvant durer plusieurs heures ou plusieurs jours.
  • Cause : Généralement la névrite vestibulaire comme son nom l’indique est une infection d’origine virale, qui paralyse le système vestibulaire du système sensoriel nerveux.
  • Traitements : Anti-vomitifs, traitements pour inhiber le vestibule ; rééducation vestibulaire par kinésithérapie, le cas échéant par chirurgie pour détruire ce qui encombre le vestibule.

Vertige des Séniors

Il est rarement considéré comme un vertige vestibulaire pur. Il faut prendre en compte le vieillissement du corps dans son ensemble et le système d’équilibre en fait partie. L’administration de vasodilatateurs tend à favoriser l’amélioration des différents systèmes de l’équilibre.

Dans le cas où il s’agirait d’un vertige vestibulaire :

  • Symptômes : Vertiges, déséquilibres, chutes, défaillance visuelle.
  • Cause : Vieillissement du corps
  • Traitements : Rééducation vestibulaire par stimulation visuelle et le fauteuil rotatoire. Les pertes d’équilibres diminuent réduisant favorablement les risques de chutes.

3 Réponsesà “Les différents types de vertiges”

  1. BOULEAU dit :

    Bonsoir,

    Depuis 2001, je suis atteinte de VPPB, diagnostiqués par mon ORL.
    Rassurez-vous, pas en permanence. Mais au moins deux crises dans l’année.
    J’aimerais toutefois savoir comment on peut différencier le VPPB des Vertiges de Ménière.
    Je me pose cette question car, quand une crise débute, j’ai des sueurs, des nausées (légères et sans vomissements) la tête et les jambes comme du coton… Et un signe caractéristique, des acouphènes…(bourdonnement mais, bizarrement, entre les crises).
    J’ai essayé de poser la question à mon ORL mais, étant parti sur un VPPB, il reste sur sa position ! Et pour ménager sa susceptibilité, je n’ai pas insisté…

  2. Diane Dupre dit :

    J’ai fait une chute sur la tête le 14 mars dernier: diagnostique commotion cérébrale + entorse cervicale. L’entorse cervicale est guérie (physio 4 jours semaine. J’ai de très gros vertiges qui sont présents tous les jours et très invalidents + tous les symptômes d post-commotion, j’ai passé une épreuve de vidéonystagmographie (vng)qui a révélé une réponse anormale de déficit droite 15% donc très léger, au scan ils ont rien vu. Qu’est ce que je pourrais faire pour améliorer ma situation?

  3. Angie dit :

    Bonjour
    Il y a 7 mois j’ai eu 2 sensations de malaise en l’espace d’une semaine et du jour au lendemain un mal de tête attross qui a durée plus d’une semaine douleur insupportable et une impossibilité a me lever je voyais tous tourné javai de gros étourdissements et plus d’équilibre pour tenir debout.Resultat 3 semaines cloué au lit a ne pas pouvoir me lever. Passage au urgence angio scanner cérébral+irm+bilan sanguin complet+cardiologue écho dopler test d’effort+orl+ophtalmo+vérification du diabète et tension+2 consultation Neurologue et un docteur en médecine interne et RAS je n’est absolument rien. Depuis je peut me lever mais je prend sur moi pour faire ma journée entière car mes étourdissements ne cessent jamais ils sont la du levé au coucher j’ai comme l’impression que ma tête a du mal a suivre mon corp quand je marche ou quand je baisse la tête et la relève j’ai une impression qu’on appuis sur ma tête sensation de tête lourde. Je n’arrive pas a regarder trop de choses a la fois et dans les magasins c’est horrible je ne peut pas y rester longtemps car le fait de regarder les rayons me donne des crises de vertiges. A la maison pareil si je fais trop par exemple en faisant mon ménage je doit regarder et bougé partout baisser la tête ext sa me met en crise de vertiges. J’ai vu un ostéopathe pour mes cervicales car elles sont très douloureuse et je pensé que sa pouvais venir de là car j’ai une petite douleur sur le côté de mon coup avec par moment comme des sursauts de réflexes c’est étrange. Bref je vis constamment avec ses étourdissements je ne suis bien que allongé. Je ne sais plus vers quel médecin me tourner et quoi faire pour reprendre une vie et un quotidien absolument normal.
    Si quelqu’un avait une solution  » miracle » ce serait génial. Merci beaucoup.
    Cordialement

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *